Écrivains en herbe, La classe de CE2-CM

L’affaire pas claire, pas claire

Chapitre 1 : Assassinat

Sur le chantier, à minuit, on entendit des cris. M. le commissaire, qui avait 21 ans, se rendit sur le chantier et vit Nathan, un jeune garçon de 10 ans qui était mort dans une bétonnière. L’inspecteur, âgé de 26 ans, fouilla l’appartement de Nathan et trouva un livre ouvert à la page 43 dans sa chambre. Sur cette page, on voyait un super héros. Dans l’article, on voyait une phrase qui disait « Si tu veux être un héros, va sur un chantier et essaye de soulever un poteau à 00h 45, jeudi 20 février, tu y trouveras un super-héros. »

Chapitre 2 : Enquête

L’inspecteur et le commissaire se rendirent sur le chantier. Ils se dirent :

« C’est bizarre que dans le livre, il soit dit de se rendre sur le chantier à 00h45 le jeudi 20 février. »

Les parents de Nathan se rendirent sur le chantier et discutèrent avec l’inspecteur. Il demanda des précisions aux parents de Nathan  qui  est la personne qui lui a offert ce livre.  Les parents essayèrent de se souvenir.

Après cinq minutes, ils se rappelèrent  que Arnaud  lui avait offert ce livre à Nathan pour se réconcilier avec lui car ils se disputaient. Mais ils étaient toujours en guerre. L’inspecteur se rendit chez Arnaud pour l’interroger :

« Bonjour Arnaud, c’est toi qui lui as offert ce livre ? »

Arnaud fit oui de la tête. Et l’inspecteur partit …

Chapitre 3 : Soupçon

Quand l’inspecteur sortit de chez Arnaud, il sentit que quelque chose lui avait échappé.

« Mais oui !! Comme Nathan avait lu ce livre, il avait essayé de faire pareil ! Je vais aller lire le livre chez Nathan. » Il se dirigea  chez Nathan et regarda le livre. L’article avec le super-héros est un copier-coller se dit-il. Il retourna chez Arnaud et demanda :

« Arnaud, le livre que tu as offert à Nathan est du copier- coller.

-C’est pas moi !! dit Arnaud,  en pleurant. » M. l’inspecteur demanda aux parents :

« Est-ce que Arnaud a un frère ?

-Oui » Dirent les parents d’Arnaud.

« Je ne sais pas pourquoi, mais je soupçonne le grand frère d’Arnaud.

Chapitre 4 : Suite d’enquête

M. l’inspecteur réfléchit dans son jardin et appela les parents de Nathan. Il leur dit :

« -M et Mme, je soupçonne le grand frère d’Arnaud, car comme Nathan et Arnaud se sont disputés, peut-être que le grand frère d’Arnaud a tué le jeune homme Nathan.

-Pourquoi ?! dirent les parents

-Parce que le grand frère d’Arnaud a déjà tué quelqu’un avec des copains.

-Mais oui ! Les parents d’Arnaud nous ont dit que M. Fougard, le grand frère aimait beaucoup son petit frère et qu’il ferait tout pour lui.

-Arnaud devait vraiment être en colère pour demander à son grand frère de tué Nathan. Allons chez Arnaud. »

Vingt minutes après, M. l’inspecteur et les parents de Nathan arrivèrent chez Arnaud. Ils frappèrent.

« -Bonjour, dirent les parents de Nathan et l’inspecteur, nous venons interroger Arnaud et son grand frère.»

Les parents appelèrent leurs enfants.

Les enfants, je viens vous interroger, dit M. l’inspecteur.

-On a rien fait !!!!

– On veut juste vous posez des questions. Alors comme Arnaud et Nathan se sont disputés, on a pensé que M. Fougard avait tué Nathan, dit l’inspecteur.

-Ce n’est même pas vrai ! Et puis peut-être que Nathan s’est suicidé tout seul.

-Nous allons fouiller vos chambres les enfants ! dit M. l’inspecteur d’une voix grave…

Chapitre 5 : Découverte

L’inspecteur monta dans la chambre des enfants. Dans la chambre d’Arnaud, l’inspecteur ne trouva rien d’intéressant. Un moment, l’inspecteur trouva un plan d’attaque. On le lut. Il y avait écrit :

« Pour tuer Nathan »

1)      Donner le faux livre à Nathan.

2)      Se déguiser en super-héros.

3)    Aller sur le chantier.

3)      Attendre Nathan.

4)      Bondir sur lui et l’enfoncer dans la bétonnière.                                    Arnaud

« – OK, c’est bien les coupables. Je vais aller maintenant dans la chambre de M. Fougard. ».

Il alla dans la chambre. Il découvrit des armes. Il redescendit puis dit :

« – Les garçons ! Que tout le monde reste ici, je vais appeler les policiers. »

Dix minutes après, les policiers arrivèrent et les emmenèrent au tribunal. Après tout le monde parlait de ça, dans la ville.

 

« -COUPEZ !!!!! » dit le réalisateur du film. Vous avez très bien joué le film :

« Assassinat » !!

*****

Marie

Marie1 Marie2